Archives mensuelles : juin 2011

La vie est dure sur le Bassin d’Arcachon


Hier fut une journée particulièrement délicieuse…22031_1321125350145_1291147100_941908_7836002_n

Cherchant à éviter la canicule de l’après midi nous décidons d’aller surfer entre amis à l’Océan. Les vagues sont petites mes belles, le vent est calme, les touristes et Bordelais arrivés en masse quittent la plage et les vagues. La fin de journée ne s’annonce pas trop mal !

 

Puis, en sortant de l’eau, quelqu’un à la bonne idée de proposer : « Et si on allait faire le coucher de soleil en avion ? »

Calcul horaire fin : il est 20h30, le temps de quitter la plage et de grimper la dune jusqu’aux voitures, puis de quitter le parking, d’aller chercher des rechanges pour les équipages les moins prévoyant. Ça fait beaucoup. Le soleil se couche à 21h58, on a donc le droit de voler jusqu’à 22h28 (la nuit aéronautique : coucher de soleil + 30 min). Bon, ça passe, dépêchons nous !

On se retrouve à 21h40 à l’aérodrome, on sort les avions, on rajoute un peu d’essence dans les assoiffés, et décollage à 21h45 avec 3 avions. Une petite flotte régulièrement espacé chronologiquement :

  • un Piper J-2, avion de légende.
  • Suivit d’un bon vieux Cessna 150, légendaire pour les milliers d’élèves ayant appris à piloter grâce à lui.
  • Et enfin un Tecnam P2002, avion de nouvel génération, mon avion fétiche avec lequel je vole le plus souvent. Mais cette fois-ci je suis en Cessna, retour aux sources.

Et ce fut beau, cette patrouille au-dessus du Bassin d’Arcachon, à marée montante et lumière descendante – bien descendante !

L’air est clame, l’avion est sur des rails, aucune turbulence pour venir perturber sa trajectoire.

Nous formons une belle patrouille, très hétérogène !

Mais au bout de 20 minutes, bien obligés de s’arrêter : la lumière commence à manquer. On regagne le terrain. Nous sommes les plus chanceux à bord du Cessna : le tableau de bord est éclairé.  Il est 22h, on y voit bien dans la cabine, la piste se discerne bien dehors, on est bien.

Atterrissage à 22h15. L’avion installé en finale aurait pu se poser « au trim » tellement l’air était calme !

Puis rangement des avions dans la nuit, paperasse administrative obligatoire, et fin de soirée dans le rare resto qui accepte des clients à 23h !

22031_1321117749955_1291147100_941880_3470751_n

 

Naissance, vie et mort d’une tempête, en Time Lapse


time-lapse-grain-300x169C’est l’histoire d’une mini tempête, ou plutôt un gros « grain » comme on dit chez les marins.

Ce superbe Time Lapse, from Australia, nous montre la naissance de la bête alors qu’il fait super beau, sa croissance très rapide, le ciel qui s’assombrit à en croire qu’il fait nuit lors de son apogée, et sa mort en fin de journée…

La vidéo est longue (10 minutes) mais vaut la peine d’être visionnée dans son intégralité, ne serait-ce que pour admirer le magnifique coucher de soleil quand les nuages disparaissent…

Au passage pensez à regarder les autres vidéos du photographe, Murray Fredericks. Ses productions sont des oeuvres d’art !