Archives mensuelles : octobre 2012

Et si vous voliez, au lieu de fumer ?


vol coucher du soleilCet article est destiné à nos amis les fumeurs, suite à la hausse du prix du paquet.

Cette hausse me permet de faire un coup de pub pour l’aviation légère.
Pourquoi ? Suivez-moi…

L’aviation légère (comprenez par là les petits coucous à hélice, de 4 places maximum, qui volent en aéroclub) doit se battre contre un vieux cliché qui l’empêche de se développer : « piloter, c’est cher ».

Alors oui, ce n’est pas donné. Mais non, ce n’est pas excessif non plus, et bien plus accessible que ce que vous ne le pensez…

Vous le savez surement, vos 20 cigarettes vous coutes désormais entre 6 € et 7 €. Prenons 6,50 € le paquet pour la suite.
Nous allons créer trois catégories de personnes, totalement arbitrairement. A vous de vous placer dans celle qui se rapproche le plus de la votre.

Les « petits » fumeurs : moins de 5 cigarettes par jour.

Cette catégorie ne dépense pas énormément d’argent dans le tabac, pas plus de 500 € par an (500 de trop selon moi, mais bon…). Vous ne pourrez pas faire grand chose avec… De l’ULM ? (private joke, sorry)

Les fumeurs « moyens » : 15 cigarettes par jour. Il s’agit de la moyenne nationale.

Si le paquet de 20 cigarettes coûte 6,50 €, la cigarette vous revient donc à 0,325 €.
Vous dépensez alors 15 cigarettes x 0,325 € = 4,9 € par jour. Soit environ 1790 € par an.

Les « gros » fumeurs : 30 cigarettes ou plus par jour.

Pas besoin de faire de gros calcul, il suffit de multiplier par deux les résultats obtenus ci-dessus, soit un cout annuel de 3580 €, ou plus !

 

Maintenant re-basculons dans l’aéronautique. En France, sachez tout d’abord qu’il y a forcément un aéroclub à moins de 40km de chez vous. Ça, c’est dit.

Côté finance, nous dépensons de l’argent en aviation légère en payant surtout des heures de vol. (Surtout, car il faut aussi ajouter environ 150 € par an de fourniture). Nous pouvons comparer cela à une location à l’heure de l’avion. Ce coût horaire est variable, en fonction de la puissance du moteur, de la taille de l’avion, de l’aéroclub dans lequel vous volez, etc…
En moyenne et pour faire simple, l’heure de vol est à 100 € pour un biplace, 130 € pour un quadriplace.

 

Reprenez maintenant votre dépense annuelle en cigarette, et comparez…

  • Le petit fumeur peut voler environ 4-5 heures par an. C’est trop peu pour maintenir ses compétences et voler en toute sécurité. Mais l’ULM peut être envisageable avec un coût horaire moindre et un maintient de compétence moins surveillé… (c’est un autre débat)
  • Le fumeur moyen peut devenir pour le même coût le parfait pilote privé français moyen, avec une douzaine d’heures de vol par an. Il faut savoir que 12 heures suffisent pour se faire plaisir, à raison d’une heure de balade par mois. Ou alors un petit vol de 30 min toutes les 2 semaines au coucher du Soleil. Priceless ! Aussi addictif que la cigarette en fait. Sauf que l’avion, lui, fait un bien fou à la santé !
  • Les gros fumeurs, eux, vont être surpris…
    Vous pouvez faire environ 30-35 heures de vol par an, avec votre budget cigarette. C’est énorme, pour un pilote privé ! Pour info, un aller/retour Paris – Ajaccio c’est environ 10 heures de vol. De belles balades en perspective, donc. Une ballade en Corse en famille l’été, quelques sorties en Bretagne tout au long de l’année, des vols paisibles au coucher du Soleil…

Arrêtez de jeter votre argent, investissez-le dans une drogue intelligente : l’aviation !

Plus de détail sur Comment apprendre à piloter ici.

Et le site de la Fédération Française Aéronautique, avec toutes les réponses à vos questions.